0

Feux d’artifice : les précautions à prendre

Feux d’artifice

Certaines catégories de feux d’artifice sont autorisées aux particuliers, sous couvert de respecter les conditions d’utilisation fixées par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF). Ces règles de précaution permettent de limiter les risques pour les riverains et spectateurs, mais aussi de limiter l’impact des feux d’artifices sur l’environnement. Voici un rappel des précautions à prendre pour utiliser des feux d’artifice.

Quels feux d’artifice acheter ?

Il existe différentes catégories de pétards et feux d’artifice, classées par ordre de dangerosité et de risque. En général, le vendeur devrait expliquer ces catégories avant l’achat afin de limiter les risques d’accident. Pour les achats en ligne, il est possible de voir ces détails dans la caractéristique du produit (voir ce site pour plus d’information sur le sujet).

La catégorie F1 est la seule qui est autorisée à la vente à des mineurs de plus de 12 ans et à pouvoir être utilisée en intérieur. Toutefois, la vente aux mineurs peut être interdite dans certaines municipalités et à certaines périodes via un arrêté : il faudra donc toujours se renseigner avant l’achat.

La catégorie F2 correspond à un risque faible, la catégorie F3 à un risque moyen et la catégorie F4 à un risque élevé. Cette dernière est réservée uniquement aux professionnels, il faudra donc opter pour des feux d’artifices de catégorie F1 à F3 si vous êtes un particulier.

En outre, certains feux d’artifices portent un marquage CE : cela signifie qu’ils sont conformes à la directive de l’Union Européenne relative à la libre circulation des articles pyrotechniques au sein du marché unique. Assurez-vous également que le mode d’emploi soit bien traduit en français pour pouvoir suivre les précautions indiquées.

Une fois que vous avez fait votre choix, pensez également aux précautions de stockage des feux d’artifices : ils doivent être rangés dans un local fermé à clé, surtout si vous avez des enfants, à une température comprise entre 15 °C et 40°C et avec une humidité inférieure à 70 %. Bien sûr, l’endroit du stockage doit être éloigné de toute source de chaleur ou de feu.

Quelles sont les précautions imposées par la loi ?

L’utilisation de feux d’artifices est régie par l’arrêté du 21 juin 2010 relatif aux artifices de divertissement. Selon cet arrêté, les particuliers n’ont pas le droit de tirer des feux d’artifices sur la voie publique (ou en direction de la voie publique), dans un immeuble (sauf s’il s’agit de feux d’artifices de catégorie 1) ou en direction d’un immeuble, et dans tous les lieux publics. Il est également interdit de tirer des feux d’artifices dans les zones urbaines la nuit (soit de 19h au lever du jour).

A noter que depuis le 31 décembre 2009, la loi prévoit un cas particulier, celui des artifices lancés par mortiers. Ce système a été interdit car il était trop souvent utilisé contre la police : toute personne qui ne respecte pas cet interdit risque une contravention de la 5ème classe.

Comment préparer le lieu du tir de feu d’artifice

Pour préparer le lieu de tir de votre feu d’artifice sans exposer les utilisateurs et les spectateurs à des risques, la première chose à faire est de vous assurer que votre espace est assez grand pour respecter les distances de sécurité. La distance de sécurité varie selon la catégorie de feu d’artifice : 1 mètres pour les feux d’artifices F1 ; 8 mètres pour les feux d’artifices F2 ; et 25 mètres pour les feux d’artifices F3. Ces distances sont bien sûr des distances minimales, il est recommandé de laisser davantage d’espace entre les tireurs et le lieu du tir. Après le lancer, attendez au moins 10 minutes avant de vous approcher du lieu du tir.

Vérifiez ensuite que la trajectoire des feux d’artifice ne rencontrera aucun obstacle, comme un arbre ou un fil électrique, car cela pourrait la dévier et donc créer des dégâts imprévus. De même, aucun objet inflammable ne doit trainer sur le lieu du tir, comme du papier journal, ou encore des broussailles.

Pensez également à vous couvrir pendant le tir, en portant des gants pour éviter les brûlures. Posez le matériel de manière stable pour éviter qu’il ne bouge et enterrez les lanceurs pour les stabiliser. S’il y a des ratés, jetez de l’eau dessus pour éviter qu’ils n’éclatent à un moment ou à un autre.

Vérifiez également la météo : ne prévoyez pas de feux d’artifice en période de canicule (l’herbe sèche s’enflamme très facilement) ou lorsqu’il y a du vent (la trajectoire pourrait dévier).

Lors du feu d’artifice, les spectateurs doivent être placés à 50 m du lieu de tir, et dos au vent.

Enfin, prévenez toujours la mairie lorsque vous prévoyez de lancer un feu d’artifice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *